RAPPORT MORAL 2010

 

Au cours de l’année écoulée, nous avons travaillé sur différents dossiers :

 

La défense des ABF, dont l’avis conforme avait été retiré dans les ZPPAUP, Zones créées spécialement  pour la protection de l’architecture et du paysage. Pour cela, nous avons écrit à tous les sénateurs et députés de Haute Normandie, A la suite de nombreuses protestations, cet avis conforme avait été rétabli, mais Grenelle II vient de le supprimer à nouveau, les promoteurs trouvant plus facile d’abattre des immeubles d’intérêt patrimonial afin d’en construire de moindre qualité qui risquent de ne durer que trente ans.

La bataille pour sauver le patrimoine doit donc continuer.

 

Nous avons aussi protesté contre la menace d’abattage d’arbres remarquables, des kakis, près de la gare de Pont-Audemer, en accompagnant un recours fait par Maître Philippe Duteil, conseiller municipal.

 

Pris contact avec le maire de Honfleur, Michel Lamarre, qui souhaite reconstruire une gare et remettre en service la ligne Honfleur- Pont-Audemer -Glos, qui permet de rejoindre les grandes lignes. Dans le même temps, la municipalité de Pont-Audemer se désintéresse de sa gare, même si elle admet maintenant qu’un trafic voyageurs est dans l’air du temps.
Nous avons fait paraître à ce sujet un article dans l’Eveil de Pont-Audemer.

 

Nous suivons aussi les travaux du Parc Régional des Boucles de la Seine Normande, qui révise sa charte.

Ce sont des affaires à suivre.

 

Mais notre grande affaire a été la recherche d’un éditeur pour notre ouvrage

«  Vivre notre Normandie, inventer son avenir » (titre provisoire).

Nous espérions faire travailler un imprimeur local, doté d’un matériel d’impression écologique, mais les circonstances du marché ne l’ont pas permis.

Nous avons obtenu une subvention de 4500€ de la DREAL (Direction Régionale de l’Environnement, de l ’Aménagement et du Logement) pour son édition, ce qui a sans doute donné assez de poids à notre projet pour qu’Eyrolles, éditeur spécialisé dans les ouvrages techniques, à qui nous nous sommes adressés en premier, accepte de l’éditer.

Le titre sera plutôt :

LES MAISONS DE NORMANDIE

De l’argile, du calcaire et du silex

 

Car Eyrolles  nous propose l’édition dans sa collection sur les maisons régionales, en ayant déjà une sur celles du Perche pour Maisons Paysannes de France.
Nous avons aussi obtenu un prix de 510€ du Crédit Coopératif, par un jury composé de salariés et de bénévoles de FNE (France Nature Environnement), à laquelle nous sommes affiliés par l’intermédiaire de HNNE (Haute Normandie nature Environnement).
Ces contributions nous sont précieuses et nous remercions vivement nos souscripteurs..

Le contrat est signé, mais il y a encore un gros travail de préparation, car notre maquette, réalisée avec du matériel courant, n’a pas la qualité nécessaire à la reproduction. En plus du travail typographique de l’éditeur, il nous revient de faire appel à un informaticien qui va extraire tous les documents originaux sous un format acceptable.

Nous espérons la sortie du livre au plus tôt pour la fin de l’année.

 

Nous pouvons être fiers d’aller au bout de notre projet et ainsi fournir un outil pédagogique.

Valentine Goetz